Urgence psychiatrique avec nécessité d’une prise en charge somatique (intoxication, blessure, altération de l’état général, etc)

CHU - Hôpitaux de Rouen Hôpital Charles Nicolle 

1 rue de Germont
76031 Rouen cedex

02 32 88 89 90

Accueil 24h/24.

Urgence psychiatrique avec présomption d’hospitalisation, sans nécessité d'une prise en charge somatique

Unité d’accueil et d’orientation (UNACOR) 

4 rue Paul Eluard
76300 Sotteville-lès-Rouen

02 32 95 18 33

Accueil 24h/24.

Urgence psychiatrique, sans présomption d’hospitalisation

Centre d’accueil et de soins psychiatriques Saint Exupéry (CASP)

272 route de Darnétal 
76000 Rouen

02 35 07 40 40

Accueil du lundi au vendredi de 9h à 20h.

C.H du Rouvray 02.32.95.12.34
URGENCES
15
A+ / A-
Partager sur :
  • Accueil
  • 21èmes journées nationales du DIU Médecine et santé de l'adolescent

21èmes journées nationales du DIU Médecine et santé de l'adolescent

Halle aux toiles
-

La Société Française pour la Santé de l'Adolescent vous propose les 21èmes journées nationales du DIU Médecine et santé de l'adolescent, sur le thème "Conduites extrêmes à l'adolescence du normal au pathologique, de la destructivité à la créativité".

En collaboration avec le Centre Hospitalier du Rouvray, le CHU Rouen Normandie et l'Université de Rouen.

L’adolescence n’existe pas en soi, mais en fonction d’un contexte, d’une époque, d’une culture. Les conduites extrêmes à l’adolescence sont en résonance avec ces 3 aspects, et ont pris actuellement dans notre société les devants de la scène, trop souvent de manière dramatique et sous l’angle de la destructivité, oubliant ce qu’elles peuvent contenir de dépassement et de créativité pour son propre accomplissement ou pour le bien des autres.

 

Les conduites extrêmes sont plurielles à cet âge de la vie, et peuvent être des moments d’expérimentation, de transition, d’affirmation de soi, de rencontre de l’autre. Dans quelles mesures peuvent-elles être des actes qui participent de la construction du sujet et de l’évolution de ses liens avec son entourage ? Comment les comprendre ? Ont-elles des dénominateurs communs ? Quand parler de pathologies ? Comment les accompagner, les prendre en charge ? Que nous apprennent ces conduites extrêmes, quelles recherches sont à mettre en place pour mieux appréhender leur complexité ?

 

Le jeudi après-midi sera l’occasion de réfléchir en commun à la place de la quête de sens et de la créativité à l’adolescence, puis par symposium à des situations très diverses où le corps est au premier plan (maladies chroniques, dysphorie de genre, grossesse à l’adolescence), mais aussi où l’adolescence s’éprouve (par le passage par l’acte, dans l’errance, les addictions ou encore la marginalité). Nous continuerons le vendredi par une journée encore riche d’invités d’envergures pour approfondir nos questions de la veille et, l’après-midi, approcher de façon dynamique la question si actuelle des radicalisations adolescentes.

 

L’adolescence, passionnée et silencieuse, de Gustave Flaubert et celle, tragiquement héroïque, de Jeanne d’Arc vous attendent donc nombreux dans la belle ville de Rouen, à proximité de sa Cathédrale, baignée de soleil ou tatouée de lumières et d’étoiles, avec un dîner festif face à elle le jeudi soir, dans le cadre des 21° Journées Nationales du DIU médecine et santé de l’adolescent et de la SFSA, en même temps que sortira et sera présenté l’ouvrage collectif de Santé et Médecine de l’adolescent, sous la direction des professeurs Gerardin, Boudailliez et Duverger.

Télécharger le programme

Inscription

Retrouvez toutes les formations proposées par le Centre Hospitalier du Rouvray sur les pages dédiées.